MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Politique/Economie events

British Police
Politique/Economie

Terrorisme : Faut-il avoir Peur ?

By Matthieu Boisseau
05/10/2010

Le Ministère Français des Affaires Etrangères a recommandé ce mardi sur son site internet aux touristes français se rendant en Grande-Bretagne de "faire preuve d'une extrême vigilance dans les transports publics et les sites touristiques les plus fréquentés". Il est également précisé que la menace terroriste s'est considérablement accrue ces derniers jours. De son côté, le Bureau des Affaires Etrangères Britanniques a également indiqué qu'il invitait les citoyens se rendant en France ou en Allemagne à la prudence, ces deux nations présentant, comme beaucoup d'autres en Europe, un risque élevé d'attaques terroristes.
 
Ces mises en garde viennent compléter un processus d'alertes initié par Washington qui avait indiqué Al Qaida pourrait être en train de préparer des attentats contre les transports publics du vieux continent. Les Etats-Unis ont ensuite été imités par le Japon et la Suède dans leurs mesures préventives. La semaine dernière, un projet d'attaque commando avait été déjoué lors d'opérations anti-terroristes menées à Bordeaux, Marseille et Avignon, menant à l'arrestation de 12 personnes et à la saisie d'armes et de munitions. En réponse à ces évènements, la Secrétaire d'Etat à l'Intérieur Britannique Theresa May a indiqué que "le niveau d'alerte restait élevé", des attaques terroristes étant "hautement probables".

Cependant, on serait tenté de croire que les polémiques auxquelles doivent faire face les gouvernements respectifs ne sont pas étrangères au soudain vent de panique qui saisit les pays actuellement. En France, ces mises en garde sont-elles une manière de détourner le débat médiatique des retraites ou de l'affaire Woerth ? En Angleterre, est-ce une manière de faire oublier le drastique plan d'austérité proposé par David Cameron ? De même, n'y a-t-il pas une sorte de luttes d'influences entre des pays qui utilisent l'argument terroriste pour limiter le tourisme et éventuellement l'activité économique dans d'autres pays ?
 
Devant le nombre relativement important de pays indiquant que la menace est réelle, il faut néanmoins se garder de tout excès de cynisme devant ces mises en garde. Simplement, si le risque existe, la manière de le gérer laisse parfois perplexe... Les villes de Paris et de Londres sont-elles vraiment devenues des endroits "infréquentables" ? Impossible de le dire dans la mesure où nos vies quotidiennes ne sont absolument pas perturbées par ces situations de risques potentiels. On peut néanmoins trouver des raisons objectives à ces mises en garde, qui ne seraient donc pas (entièrement) de simples opérations de communication au service d'une politique sécuritaire. En effet, d'un point de vue "historique", le Royaume-Uni est le pays le plus récemment touché par des attentats, ceux du 7 juillet 2005 à Londres qui avaient causé la mort de 54 personnes. Au contraire, la France n'a pas été la cible d'actes terroristes depuis 1995. De plus, l'implication anglaise dans le conflit irakien depuis 2003 ne fait que maintenir la haute probabilité d'un acte terroriste. On peut enfin évoquer la résurgence de la violence exercée par l'IRA, dont une faction est toujours opposée au processus de paix engagé en 1998. Pourtant, si l'on s'en tient à la conjoncture politique, c'est bien la France qui semble la plus à même d'être victime d'actes terroristes. Les vives tensions suscitées par la politique d'expulsion des Roms, par les lois sur l'immigration ou encore par l'interdiction du port de la burqa ne font que radicaliser un débat politique particulièrement malsain. Bien qu'amplifié par des discours politiques qui utilisent ce sujet pour détourner l'attention des médias et de l'opinion public, le risque semble être réel dans chacun des deux pays. Mais faut-il s'arrêter de vivre pour autant ?

COMMENTAIRES:

08/10/2010 - s1monburgess a dit :

I'm thousnds of times more likely to die in a car accident than I am in a terrorist attack; so I won't be getting hysterical about Al Qaeda nor the Real IRA.

If they start changing your way of life, then they've already won. It's bad enough I can't take my bottle of water on the plane because of those fools.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus