MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Culture events

Mélanie Pain
Culture

Sortie Album : Mélanie Pain - My Name

By Matthieu Boisseau
07/02/2011

Charmant : voilà peut-être ce qui définit le mieux le premier album de Mélanie Pain, My Name, sorti en France en 2009. Une voix douce, suave, plus émouvante que puissante, arpentant les rythmes légers d'une pop romantico-mélancolique.  Durant notre rencontre avant son concert au Jazz Café, elle déclarait à ce sujet : "en fait je recherche davantage l'émotion, la spontanéité et le naturel. Car la perfection ne m'intéresse pas vraiment". L'image est déjà vue, j'en conviens, mais rassurez-vous : Mélanie Pain n'est pas une de ces « petites chanteuses pop » faussement fragiles, toujours éphémères, et qui ne dépassent que rarement le stade des promesses. "Ce qui me différencie, c'est que je fais de la pop anglaise en Français. J'apporte toute une culture, un format de chansons très spécifique qu'on peut retenir facilement. Et je pense qu'en France parfois on néglige un peu la musique" affirme-t-elle. A juste titre d'ailleurs, car la chanteuse originaire d'Aix évite avec malice et brio le cliché de la « jolie chanteuse » (d'ailleurs souvent plus « jolie » que « chanteuse »), grâce à un univers assumé et affirmé.

De son expérience au sein du Nouvelle Vague, où elle a fait ses débuts en 2004, l'artiste a conservé la fraîcheur et la spontanéité que l'on avait pu découvrir dans ses reprises de This is not a love song et Teenage Kicks. "J'ai eu de la chance de tomber sur ce projet, 100% naturel, qui me correspondait naturellement. Et j'ai gardé cela pour mon album", dit-elle, le sourire aux lèvres, et des souvenirs  plein la tête. Désormais en solo, son petit côté rétro, en grande fan de Marilyn Monroe qu'elle est, associée à sa douceur et ses arrangements pop lui confèrent un univers musical très personnel et original. "J'ai des influences très rétros, et bizarrement j'aime beaucoup les gens qui ne sont pas chanteurs à la base. J'adore Brigitte Bardot, Neil Young, car il y a des moments de grâce qui échappent à la personne. J'aime ces gens qui ont des voix hors normes". Et alors que s'achève une longue et intense tournée avec la troupe de Marc Collin et Olivier Libaux, l'objectif pour Mélanie Pain est désormais de séduire le public anglais, qui peut se procurer My name dès aujourd'hui.

 

 

Dès le premier titre de l'album, « Peut-être pas », le ton est donné : Mélanie Pain vous invite à la rejoindre dans ses ballades candides rythmées par sa voix quasiment hypnotique. Mais hypnotique ne pas forcément ennuyeux. L'album reprend en effet très vite du rythme avec le titre très pop Ignore-moi, composé par Jacques Duvall (auteur du légendaire “Le Banana Split”) dans lequel Mélanie Pain se révèle espiègle, peut-être, en tout cas insaisissable. Tour à tour douce et audacieuse, la joie légère et contagieuse de l'artiste donne vie à un album qui pourrait pourtant s'avérer insipide. Mais de manière assez surprenante, la magie opère même lorsque la chanteuse évolue sur des registres plus tristes – et en Anglais – comme dans Bruises. La candeur de l'artiste devient même poétique le temps d'un duo vraiment réussi avec le fantasque Julien Doré, intitulé Helsinki. Les lettres passionnées échangées entre les deux amants qu'ils interprètent sont incontestablement un des moments forts de l'album, celui-ci demeurant au final assez riche en émotions. Enfin, on découvre avec plaisir l'univers folk de la chanteuse dans La Cigarette "une chanson un peu américaine", bercé par la voix enchanteresse de Mélanie Pain. Un premier album très convaincant, homogène, intrigant, et qui en appelle forcément d'autres. "Ce que j'attends de voir, c'est la durée. Je suis super contente de faire des tournées un peu partout dans le monde, et c'est super que les gens aient encore envie de me voir. Et pour l'instant, pour mon deuxième album, c'est le grand chantier".


 

Interprétant ses titres en Français et en Anglais, il y a fort à parier que l'artiste saura trouver le succès des deux côtés de la Manche, comme elle l'a d'ailleurs fait à travers Nouvelle Vague. Une brillante trouvaille de la part du label Cinq7 qui vient compléter sa liste ébouriffante de talents « Nouvelle Scène » : Naive New Beaters, Saez, et the Do. Une grande bouffée d'air frais pour la musique française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus