MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Culture events

B-type bus
Culture

Le London Transport Museum commémore le centenaire de la Bataille de la Somme

By Manon Variol
06/07/2016

Le 1er juillet 1916 commençait le conflit le plus sanglant de la Première Guerre mondiale : la Bataille de la Somme. Plus d'un million de victimes, dont 442.000 morts ou disparus, la moitié d'entre eux étant britannique. Les soldats anglais ont traversé la Manche pour aider les Français à combattre les Allemands dans le département de la Somme. La bataille a eu lieu il y a maintenant cent ans et le London Transport Museum a participé à ses commémorations en France. 

Les Français se rappellent peu de la Bataille de la Somme. Vous les entendrez plutôt parler de Verdun ou du Chemin des Dames. Cependant, cette bataille a été de loin la plus meurtrière. En seulement une journée, le combat fait 58.000 victimes, dont 19.420 morts, une grande partie étant anonyme. Et la bataille fait rage jusqu'au 18 novembre. Elle a lieu en même temps que celle de Verdun mais est plutôt connue comme un échec. Pour la première fois durant la Première Guerre mondiale, les Britanniques et les Français combattent ensemble. Mais ils ne gagnent finalement qu'environ 9,7 kilomètres de terrain allemand.

Un bus de 102 ans pour la commémoration

La Bataille de la Somme a une signification forte pour le peuple britannique. C'est pourquoi le London Transport Museum (LTM) a voulu prendre part à la commémoration du centenaire. L'événement est organisé par le département de la Culture, des Médias et du Sport, la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth, la Légion britannique royale et la Mission française du centenaire de la Première Guerre mondiale. Du 27 au 29 juin, un bus de guerre de 1914 a parcouru l'ancienne ligne de front de la Bataille de la Somme, entre Gommecourt et Maricourt. Il a ensuite été exposé à l'aéroport Albert-Picardie et à la gare d'Albert le 1er juillet.

Ce parcours a été l'occasion pour les amoureux d'histoire de découvrir un héritage exceptionnel de la Bataille de la Somme. En effet, "il n'y a que deux bus de type B encore opérationnels dans le monde aujourd'hui, l'autre faisant partie de la collection privée d'un passionné," explique Tim Shields, conservateur du London Transport Museum. Le bus du LTM est donc le seul auquel le public peut avoir accès.

The visitors came to see the bus at the Grande Mine
The visitors came to see the bus at the Grande Mine

"Pendant la commémoration, les visiteurs ont pu monter dans le bus et s'asseoir à l'étage," précise Tim Shields. "Ils ont exploré le véhicule et découvert comment les soldats vivaient pendant la Bataille de la Somme." A chaque arrêt du bus, le public avait l'occasion de découvrir gratuitement le rôle historique de ce véhicule.

Du rouge au kaki

Pendant la guerre, plus de 1000 bus londoniens ont été peints en kaki et transformés en bus de guerre. Les fenêtres ont été condamnées avec des planches pour protéger les personnes à l'intérieur. Les véhicules pouvaient transporter 25 soldats et leurs équipements depuis l'Angleterre jusqu'aux lignes de front de la Somme. Ils n'étaient conçus que pour rouler en ville et avaient une vitesse de pointe de seulement 20 miles/heure, soit 32 kilomètres/heure.

The London Transport Museum's B-type bus
The London Transport Museum's B-type bus

Pour le centenaire de la Bataille de la Somme, le London Transport Museum a restauré ce bus rouge de 102 ans et l'a converti en bus de guerre, comme l'ont fait les Britanniques en 1916. "Le projet a pris 4 ans, entre l'idée et la fin de la restauration", raconte Tim Shields. "Nous avons travaillé avec de nombreux spécialistes, des entrepreneurs et des ingénieurs qui ont déjà travaillé sur de vieux bus. Nous avons été aidés par le National Lottery Fund et les London Transport Museum Friends".

Ces véhicules adaptés étaient utilisés pour transporter les troupes et servaient également d'ambulances et de pigeonniers mobiles pour envoyer des messages depuis la ligne de front.

Le bus de guerre ne sera pas exposé en Angleterre. Toutefois, les curieux désirant en apprendre plus sur ces bus peuvent voir un B340 au Museum Depot à Acton et un B43 surnommé "Ole Bill" au London Transport Museum de Covent Garden.

Pour plus d'informations sur le tour, visitez le compte Twitter du Battle Bus.The Battle buses were used to transport troops and equipment

Les Battle buses servaient à transporter les troupes et l'équipement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus